top of page
  • Photo du rédacteurSandra Bocciolini

Cybersécurité : la stratégie française

Dernière mise à jour : 29 oct. 2022


La cybersécurité vise à protéger et à préserver l’intégrité des cyber-attaques les systèmes d’information et les données informatiques qui sont stockées ou communiquées en ligne.

Le gouvernement a décidé de soutenir financièrement ce secteur stratégique en allouant de nouveaux fonds pour soutenir le développement d’un écosystème français de la cybersécurité.


Le plan dédié à la cybersécurité d’un montant d’un milliard d’euros doit permettre de soutenir les entreprises du secteur, faire émerger de nouvelles startups, et contribuer à la formation professionnelle en cybersécurité des talents du secteur.


État des lieux

Le nombre de cyber attaques dirigées contre les entreprises, administrations et même des hôpitaux ne cesse de croître depuis le milieu des années 2010, avec une multiplication par quatre des incidents de cybersécurité (rançongiciels) traités par l’ANSSI en 2020.

La menace cyber constitue un défi de souveraineté que le gouvernement a souhaité adresser en initiant une stratégie nationale pour la cybersécurité.

Ce plan stratégique est doté d’1 milliard d’euros d’investissements en vue de faire émerger dans le pays, des champions à même de protéger efficacement et durablement les systèmes informatiques et développer les compétences en cybersécurité et sécurité IT.

L’ensemble du plan est financé par France Relance et le Programme d’investissement d’avenir, dont 720 millions issus du financement public et 319 millions du secteur privé.


Les objectifs du plan cybersécurité de l’État

Les objectifs du plan cybersécurité pour l’horizon 2025 se déclinent ainsi :

  • Développer le chiffre d’affaires de la filière pour atteindre 25 milliards d’euros


  • Doubler les emplois de la filière (de 37 000 à 75 000) en vue de positionner la France par rapport à la concurrence internationale


  • Développer le nombre d’entreprises de cybersécurité pour repositionner la France sur la scène internationale


  • Rendre possible l’émergence de trois licornes françaises en cybersécurité. Celles-ci naîtront de l’appui aux grandes startups du secteur, notamment celles qui ont intégré le programme French Tech 120


  • Stimuler la recherche française en cyber et l’innovation industrielle (hausse de 20 % des brevets)




Ces objectifs sont soutenus par le plan d’un milliard d’euros avec une allocation budgétaire que nous vous présentons ci-dessous.

Répartition budgétaire du plan cybersécurité

  • 515 M€ pour développer les solutions souveraines et innovantes de cybersécurité : l’objectif est de soutenir la recherche et l’innovation pour assurer une maîtrise sur les technologies d’avenir en cybersécurité.


  • 148 M€ pour renforcer les liens et synergies entre les acteurs de la filière : l’écosystème de la cybersécurité sera fédéré autour d’un lieu « totem », le campus Cyber de Paris et des antennes régionales permettront de décliner l’objectif sur tout le territoire et de favoriser l’émergence de solutions globales.


  • 176 M€ pour soutenir l’adoption de solutions cyber (individus, entreprises, collectivités et Etat) : la sensibilisation de la population à la cybersécurité fera l’objet d’action de sensibilisation.


  • Formation aux métiers de la cybersécurité : face à un déficit de talents, un diagnostic des métiers et des formations existantes devra permettre d’adapter les formations à tous les niveaux pour répondre aux besoins.


  • 200 M€ pour soutenir les startups de la cybersécurité dans la construction d’une offre de cybersécurité française : le budget alloué aux startups sur les 5 années à venir viendront prolonger l’action d’investissement des fonds French Tech Souveraineté, ambition amorçage angels, ambitions numériques ou French Tech Seed de Bpifrance.



53 millions déjà engagés dans le cadre d’appels à projets

Les startups bénéficient dès aujourd’hui de trois appels à projets :

Sources :


146 vues0 commentaire
bottom of page