• Sandra Bocciolini

Freelance IT : acteur de la relance économique


-13,8%, c’est la baisse au deuxième trimestre de 2020 du PIB de la France.


Nous faisons face à une crise économique que nous n’avions plus connue depuis l’après-guerre. Avec une importante chute de la demande, les entreprises ont été dans l’obligation de revoir leurs priorités et parfois de décaler leurs projets ou investissements.


Malgré ces chiffres, il nous reste des raisons de rester optimistes : notamment avec la prévision de l’Insee qui envisage un rebond économique de 19% pour le troisième trimestre.


Le secteur IT serait également en repli, mais dans une moindre mesure. Gartner a récemment annoncé une baisse de 8% des dépenses engagées par les DSI en 2020 dans le monde.


Pourtant dans ce contexte, les entreprises ont la volonté de préparer la relance et sont conscientes de la nécessité d’agir pour :


  • accélérer leur transformation digitale et notamment l’intégration du cloud

  • sécuriser les infrastructures IT face aux risques de cybersécurité

  • innover et investir pour préparer la relance

  • former les équipes internes aux technologies émergentes


Si nous avons tous notre rôle à jouer pour favoriser la reprise, je souhaitais mettre en avant les spécificités du métier des freelances, consultants, instructeurs et formateurs IT avec qui je travaille régulièrement pour nos missions IT ou formations technologiques avancées.



Freelance IT : un statut qui conjugue expertise et flexibilité


La crise sanitaire n’a pas épargné les freelances de la tech, mais la souplesse du statut d’indépendant est un réel atout lorsqu’une entreprise manque de visibilité sur l’évolution de son marché.


Face à la pénurie de talents IT et au développement du travail en mode projet, les entreprises sont maintenant plus ouvertes à la collaboration avec des freelances.


Le statut d’indépendant répond donc à un réel besoin des entreprises avec un large éventail de métiers de l’informatique : formateurs, développeurs, architectes réseaux, instructeurs, expert en cybersécurité ou en cloud computing, ...


Si l’on se place du côté des freelances, les pour existent bien : liberté d’organisation, rémunération attractive, autonomie, devenir un expert reconnu dans son domaine...mais cette liberté à un prix : périodes d’intermissions sans rémunération, gestion de tous les aspects d’une entreprise en étant le plus souvent seul, gestion de sa charge de travail, concurrence des ESN...


Tout n’est pas donc rose lorsqu’on choisit ce mode de travail, mais les freelances et en particulier dans le domaine de l’IT savent faire preuve d’une grande agilité tant sur le cadre de leurs interventions que dans l’acquisition et la mise à jour permanente de leurs compétences.


Lors du confinement, toutes ces qualités ont été sollicitées pour mettre en œuvre en un temps record des nouveaux formats de formation ou pour assurer la continuité des missions engagées avec nos clients.


Freelance IT : une vision à 360° de l’entrepreneuriat


Lorsqu’on débute son activité de freelance, la première des priorités est de se faire connaître auprès de potentiels clients. Les premières missions sont souvent initiées auprès d’un réseau professionnel construit tout au long de son parcours et qui ont déjà confiance en vos compétences.


Cependant, pour continuer à se développer et assurer un flot continu de missions, le freelance doit fondamentalement fournir un service d’excellence et soigner son relationnel pour bâtir des liens de confiance et renforcer sa réputation.


En plus de ses missions techniques, il doit également développer son réseau d’affaires et tisser des partenariats avec des tiers de confiance, animer sa présence sur des plateformes de freelancing ou les réseaux sociaux...


Ce travail de networking permettra d’élargir le choix des missions, de se tenir informé de l’évolution de la demande, et de choisir des missions permettant de progresser dans son domaine d’expertise.


J’espère que ce billet aura pu vous éclairer sur le métier et le rôle des freelances IT, ainsi que les avantages à recourir à ces experts en période de crise.


Dig-IT propose régulièrement de nombreuses missions IT, nous invitons tous les freelances à nous contacter ou à nous faire parvenir votre profil pour vous tenir informé(e)s des prochaines opportunités de missions.



Sources :

https://www.maddyness.com/2020/08/15/freelances-tech-precarite/

https://www.my-angers.info/07/22/les-freelance-it-et-digitaux-ont-la-cote/90339

82 vues

SARL DIG-IT

Simplifiez vous l'IT

 

Tél : 04 92 96 96 90

Mail : contact@formation-IT.org

Centre de Formation enregistré

sous la DA n° 93.06.07876.06

SIRET 822 060 372 00015 - APE 7022Z 

  • Twitter Classic
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • WhatsApp Business