• Sandra Bocciolini

Femmes dans la Tech, où en est-on ?

Mis à jour : févr. 14



Lorsque l’on évoque la présence des femmes dans la sphère économique, c’est le plus souvent la question de l’égalité salariale femme-homme qui vient à l’esprit.

Cette question est effectivement très importante et le gouvernement vient de présenter un « index de l’égalité femmes-hommes » à destination des entreprises pour aider à réduire les inégalités de genre, qui se caractérisent par des écarts injustifiés de rémunération de l’ordre de 9.9%. Le document est à votre disposition sur le site du Gouvernement (lien vers le document en PDF).

Il existe bien d’autres domaines où les inégalités sont présentes entre femmes et hommes, comme l’avait très bien mis en avant le dossier des Décodeurs du Monde « Inégalités femmes-hommes en 12 chiffres et 6 graphiques ».

Mais aujourd’hui, je souhaiterais attirer votre attention sur plusieurs chiffres qui m’ont particulièrement interpellée :

  • 16% des postes techniques de la Tech étaient tenus par des femmes en 2017 ! (Syntec)

  • 12,4 % de femmes dirigeantes de Start-up (Observatoire des startups Françaises, avril 2017, réalisé par EY et Mission French Tech)

Pour mettre en perspective ce chiffre, je l’ai comparé au pourcentage de femmes élues à l’Assemblée nationale. Depuis 1945, il est en croissance pour atteindre en 2007 le pourcentage de 18,5% et 38,8% en 2017. Le décalage de la présence des femmes dans la Tech est donc aujourd’hui plus important que le taux de représentation féminine en 2007 à l’Assemblée Nationale…Mais il n’y a pas seulement un retard quantitatif, la profondeur technologique des postes occupés par les femmes révèle le même écart : 23% pour Apple, 19% pour Google, et 18% pour Microsoft (Statista 2017).

Comment expliquer ce retard ?

L’histoire de l’informatique est marquée par l’apport de femmes illustres, comme : Ada Lovelace dont les travaux précurseurs au XIXème siècle ont inspiré les concepteurs de l’ordinateur, Hedy Lamarr à l’origine des travaux ayant permis l’avènement des technologies de communication sans fil, ou les ENIAC Girls qui ont contribué à l’avancée de l’informatique civile et plus récemment Margaret Hamilton qui a conçu le programme informatique de guidage de la mission Apollo.

Les filières de formations techniques, qui avaient une représentation femmes-hommes équilibrée jusqu’au milieu des années 80, ont progressivement vu chuter la part des femmes.

Véronique Di Benedetto, présidente des Femmes du numérique, confirme la tendance à la baisse des profils féminins dans la Tech, dans une interview accordée au Parisien en mai 2018. Le phénomène s’expliquerait par l’image sociale stéréotypée des métiers Tech, notamment véhiculée par la culture geek à dominante masculine et qui rebuterait donc les femmes à s’orienter vers les métiers de l’IT.

Qu’en pensent les Femmes de la Tech ? L’enquête Ivanti 2018 « les femmes dans le secteur High Tech », réalisée auprès de 600 femmes, travaillant dans les secteurs des technologies dans le monde, met en avant les défis auxquels sont confrontées les femmes de la Tech :

  1. Être prise au sérieux dans l’industrie en raison des perceptions de genre

  2. Le manque de leaders féminin (Role Model) auxquelles se référer

  3. L’écart de rémunération entre les sexes

Cependant, les mêmes femmes, mettent en avant les aspects positifs à exercer leur métier , les trois principaux points de satisfaction sont :

  1. Avoir un impact positif sur mon organisation/l’industrie en concevant de nouvelles technologies, aider l’entreprise à avancer

  2. Encourager d’autres femmes à entrer dans ce secteur

  3. Ce n’est jamais ennuyeux

Je vous invite à consulter l’intégralité de l’enquête qui est passionnante sous bien des aspects !

Des initiatives pour faire croître le nombre de femmes dans la Tech

Face à cette situation, les femmes de la Tech se sont organisées, au travers de différentes organisations, afin d’attirer plus de femmes dans les métiers du numérique. Car à l’horizon 2020, environ 200 000 postes Tech seront à pourvoir en France (France Stratégie /Dares).

Au-delà de la pénurie de main d’œuvre, je pense qu’il est important que ce secteur qui façonne la société de demain intègre une mixité de pensée. Elle est indispensable pour concevoir et développer les solutions numériques du futur et ceci dans tous les secteurs d’activité.

Pour valoriser les initiatives féminines dans la Tech, je vous invite à suivre ou rejoindre les réseaux féminins de la Tech :

Sur le plan régional :

Au niveau national :

Des « Role model » inspirantes :

Cette liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à me contacter pour la compléter : sandra@formation-it.org


42 vues

SARL DIG-IT

Simplifiez vous l'IT

 

Tél : 04 92 96 96 90

Mail : sandra@formation-IT.org

Centre de Formation enregistré

sous la DA n° 93.06.07876.06

SIRET 822 060 372 00015 - APE 7022Z 

  • Twitter Classic
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • WhatsApp Business